HelpoMaths v4.0
Bonjour et bienvenue sur Helpo Maths.

Pour bénéficier pleinement du Forum, nous vous invitons à vous inscrire.
Rapide et gratuit, les maths seront bientôt un jeu d'enfant !
Chaleureuses fêtes de fin d'année à chacun !
"Le temps est l'image mobile de l'éternité immobile."
Les experts recrutent ! Rejoignez-les et faites profiter les autres de vos connaissances ! Cliquez ici

Partagez | 
 

 Blaise Pascal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Robin
Ne peux plus s'arrêter
Ne peux plus s'arrêter
avatar

Messages : 571
MessageBlaise Pascal   Mer 28 Sep - 14:50
Blaise Pascal était un célèbre philosophe religieux français du 17e siècle, connu pour ses travaux en mathématiques, physique, pour la Pascaline, une des toutes premières machines à calculer de l’Histoire, et pour ses réflexions philosophiques de nature religieuse, notamment sur la moralité chrétienne.



Blaise Pascal naît à Clermont en Auvergne, le 19 juin 1623. Clermont prend le nom de Clermont-Ferrand en 1630 suit à l’édit de Troyes, rassemblant Clermont et la commune voisine de Montferrand, cette union sera confirmée qu’en 1731 par le roi Louis XV.

En 1641, à 18 ans, Blaise Pascal construit la Pascaline, une machine à calculer, pour aider son père au travail, le soulager de certains calculs fastidieux, en automatisant les additions et les soustractions. Le jeune Blaise compte commercialiser son invention et faire fortune, mais c’est un échec. Son invention se relève beaucoup trop onéreuse et aussi trop en avance sur son temps, en effet, la machine à calculer ne connaîtra pas son premier succès commercial avant le 19e siècle. Environ 50 exemplaires de la Pascaline seront produits sur une période de 10 ans.

Pendant plusieurs années, il conduit des expérimentations de physique, avec des instruments. En 1648, une expérimentation lui permet de démontrer en pratique la réalité du vide et de la pression atmosphérique. Il établit la théorie générale de l’équilibre des liquides. Cette même année, son père Etienne se retire de la vie professionnelle, il avait collaboré avec son fils et Pierre Petit en 1646 à répéter l’expérimentation de Torricelli sur le vide.

Depuis 1650, Blaise s’intéresse aux suites de nombres entiers en arithmétique, au calcul infinitésimal, au raisonnement par récurrence. En 1654 il présente un tableau des coefficients du binôme, qui prendra le nom de Triangle de Pascal en Europe. D’autre part il correspond avec Fermat sur des problèmes concernant les jeux de hasard, c’est la naissance de la théorie des probabilités.

La vie de Blaise Pascal bascule de nouveau fin 1654, quand, traversant le pont de Neuilly, son attelage s’enfuit et le carosse se retrouve au bord du vide. Terrifié, Pascal l’hypocondriaque s’évanouit et ne se réveillera pas avant 15 jours. Le 23 novembre 1654, Blaise reprend conscience et a une vision. Sa croyance retrouvée, il se re-convertit, et commence à écrire Les Provinciales. Il fait la navette pendant 4 ans entre Paris et Port-Royal. Pendant cette période, Blaise l’inventeur met en pratique ses travaux théoriques. Il conçoit la première presse hydraulique, et un véhicule tiré par des chevaux pour charger et décharger la marchandise, qu’on appelle un haquet. En 1655, alors qu’il cherche à fabriquer une machine à mouvement perpétuel, il invente une roulette primitive, l’ancêtre de la roulette du jeu de casino. Blaise le religieux utilise la logique pour aider à la traduction de la Bible en langue française. En 1658, Blaise le mathématicien étudie les cycloïdes, et contribue à la solution de certains problèmes, ce seront ses derniers travaux scientifiques. En 1659, une mystérieuse maladie transforme son état de santé, deja fragile. C’est le début de la fin, dans 3 ans il sera mort. En 1661, Louis XIV interdit la secte catholique à laquelle appartient Blaise et sa soeur Jacqueline, cette dernière meurt la même année. Blaise assiste le Duc de Roannez dans deux de ses projets, l’assèchement des marais du Poitou, et la mise en place d’une ligne de transports en commun au sein de la capitale du royaume. En 1662, Blaise Pascal agonise, il est condamné. Il cherche en vain un hôpital pour les maladies incurables, mais il est trop tard. On ne peut pas le transporter. Le 17 aout 1662, à Paris, il est pris de convulsions, reçoit les derniers sacréments, et sa vie s’éteint le 19. On enterre le corps de Blaise Pascal à l’église Saint-Etienne-du-Mont, mais pas avant d’avoir pratiqué une autopsie, qui révèle de sérieux problèmes, notamment du côté de son estomac et son cerveau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Blaise Pascal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blaise Pascal
» Chute d'un collègien dans les escaliers au collège-lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.
» La foi prise au mot : Blaise Pascal
» Blaise Pascal, la foi et la raison (explication d'un extrait des Pensées)
» Lycée Blaise Pascal, Brie-Comte-Robert : des dizaines de lycéens sommés de s'habiller correctement avant d'entrer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HelpoMaths v4.0 :: Histoire / Nouveautés
Chap9
 :: Les Grands Mathématiciens
-